Skol Vreizh

Votre panier




Votre panier est actuellement vide.

   

Vous êtes ici : Accueil Catalogue Collection Histoire La Bretagne préhistorique - Les peuplements, des origines à la conquête romaine
Info: Votre navigateur n'accepte pas les cookies. Pour mettre les produits dans votre panier d'achat et les acheter, vous devez activer les cookies.

25,65
27,00 €

La Bretagne préhistorique - Les peuplements, des origines à la conquête romaine

La Bretagne préhistorique - Les peuplements, des origines à la conquête romaine
Agrandir l'image


Paramètres
ISBN  : 978-2-36758-031-9
Auteur(s)  : LECERF Yannick
Nb. pages  : 120 p
Délai de livraison
En stock
Actuellement livré en:
3-5d.gif


Pour commander


LECERF Yannick

La Bretagne possède un patrimoine mégalithique exceptionnel qui attire des dizaines de milliers de visiteurs.

Carnac, Gavrinis, Barnénez sont des sites spectaculaires comparables aux monuments antiques les plus prestigieux classés au patrimoine de l’humanité, et les innombrables menhirs, dolmens, cairns qui se dressent presque partout, sont les témoins de civilisations qui ne cessent de nous interroger.


Dans ce livre, l’archéologue Yannick Lecerf, à la lumière des plus récentes découvertes, dresse un tableau des peuplements qui se sont succédé sur la péninsule armoricaine sur un temps très long, du Paléolithique (au moins -400 000 ans avant J.-C.) à la conquête romaine (-52 avant J.-C.).

On comprendra, au fil des changements climatiques, comment les hommes se sont adaptés à leur environnement ; comment de chasseurs-cueilleurs, ils sont devenus éleveurs-agriculteurs, ont élevé des mégalithes, honoré leurs morts ; comment leurs créations révèlent une sensibilité esthétique qui nous émeut encore.


Yannick Lecerf est archéologue, ancien chercheur au CNRS et conservateur du patrimoine. Il a conduit, entre autres chantiers, les fouilles du site mégalithique de Monteneuf en Morbihan.



5 QUESTIONS A L'AUTEUR

1) Qui êtes-vous ?
Né en 1944 dans une famille de marins, où de générations en générations la mer était notre seul avenir, comme beaucoup je me suis retrouvé très jeune à chaque période de vacances sur de petits bateaux partant pour une ou deux marées. Lorsque l’âge adulte et celui des choix de vie sont arrivés, la marine aurait dû se présenter naturellement comme un avenir tout tracé. Mais des problèmes de vue venant contrecarrer ce qui semblait naturel. Après une période de totale désorientation, la chance me mettait en relation avec une équipe d’archéologues à la recherche d’un acteur connaissant le monde marin et capable de travaux physiques. Ainsi je me retrouvais intégré dans le monde de l’archéologie. Bien sur, ne voulant pas me satisfaire d’un poste d’exécutant, il me fallait reprendre un cycle d’études. Ce qui me conduisit à la Sorbonne dans la section des Hautes Etudes, puis plus tard, à l’Ecole Nationale du Patrimoine. Ces formations  (4 années) me permirent d’accéder à la fonction d’ingénieur puis de Conservateur du Patrimoine . Parallèlement je me trouvais rattaché à l’Unité Mixte de Recherche du CNRS.
C’est donc par une longue carrière sur les divers chantiers de fouilles comme collaborateur puis comme directeur de chantiers,  que j’ai découvert la formidable histoire de ces cultures préhistoriques. Je me suis alors passionné pour ces hommes des temps anciens.
En retraite depuis dix ans, je m’efforce aujourd’hui de restituer tout ce savoir acquis par des conférences, des animations, des publications et des interventions en milieu scolaire.

2) Le thème centrale du livre :
Cette publication apporte un maximum d’informations sur les modes de vie et sur la spiritualité des cultures et communautés qui ce sont succédé depuis le Paléolithique ancien jusqu’à la conquête romaine.
On y aborde la vie quotidienne, les recherches de la nourriture, d’abri et de lieu de chasse. Ce livre décrit avec précision les comportements de l’homme face à la mort. On y découvre également comment les premières communautés sédentarisées organisent et marquent leur territoire.
Si l’origine de l’homme en Armorique se trouve, après les dernières découvertes, reculée aux abords de 750 000 ans avant notre ère, pour la séquence néolithique, à la lumière des dernières avancées de la recherche archéologique, on aborde une nouvelle interprétation des champs de menhirs.  Par ailleurs, les fouilles de ces dix dernières années nous imposent de repenser les réalités de l’influence celte qui aujourd’hui, face à de multiples informations et observations archéologiques intangibles, apparaît plus comme un mythe que comme réalité. C’est pourquoi, il fallait comprendre ce qui a pu à un moment de notre histoire imposer ces “légendes” comme une réalité.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
La forte identité culturelle de la Bretagne doit autant à son caractère péninsulaire qu’à la présence très marquée d’un mégalithisme daté du Néolithique.
Ces deux caractéristiques peuvent avoir suffit à contenir une trop forte influence celtique alors maintenue aux abords des limites de l’Armorique. Ce qui est aujourd’hui largement admis autant par le monde de l’archéologie que par les chercheurs/enseignants en Histoire Antique (Cf voir les dernières publications de P. Galliou)

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Cette musique serait les quatre saisons de Vivaldi. Car on y retrouve toute la progression et une forte accélération du temps.
L’Hiver représente les origines avec les grandes glaciations et l’apparition de l’Homme.
Le printemps nous montre l’homme domestiquant son environnement.
L’été est le temps de la plénitude où les sociétés parfaitement structurées construisent leur territoire et nous érigent des un patrimoine mégalithique allant du gigantesque aux architectures complexes.
L’automne voit déjà apparaître les premières communautés où la suprématie de quelques uns impose leur domination sur le groupe.
L’hiver est marqué par l’avènement de sociétés essentiellement fondées sur l’économie. L’Homme y perd alors sa place et sa dignité.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec les lecteurs en priorité ?
Par cette publication, je souhaiterais  que le lecteur découvre l’intelligence et les grandes facultés d’adaptation de ces communautés qui ont su prendre en compte des conditions parfois très difficiles.Leur réflexion et l’observation attentive de leur environnement ont permis de nous transmettre un patrimoine que nous devons aujourd’hui conserver et tenter de comprendre. Cet héritage venu du fond des temps doit nous permettre de nous interroger sur les futilités et l’outre marchandisation de nos sociétés actuelles.D’Homo Erectus à Cro Magnon en passant par l’Homme de Neandertal, ces hommes de la Préhistoire connaissaient aussi le bonheur. Vivant dans des communautés assez égalitaires chaque individu trouvait une place où son rôle et sa fonction étaient reconnus. L’homme bénéficiait de toute sa dignité.Aujourd’hui réduit à une variable d’ajustement économique, l’individu s’égare dans des spiritualités dogmatiques et intolérantes. Il ne comprend plus ces sociétés régies par une économie outrancière et dictatoriale où se développe un communautarisme de tous les dangers.



Table des matières

- Préface de Jean-Jacques Monnier

- De la théorie à la pratique

- Introduction

- La géomorphologie du Massif armoricain

- L’homme et son environnement

- Quand l’Homme apparaît-il en Bretagne ?

- Comment interpréter ces données ?

Le Paléolithique

Le climat - La vie au Paléolithique inférieur - La domestication du feu - L’homme de Néandertal au Paléolithique moyen - La rencontre entre les Néandertaliens et les hommes de Cro-Magnon - Les derniers chasseurs de mammouths du Paléolithique final - De l’errance au nomadisme - Le traitement de la mort - Les prémices du fait religieux - L’art au Paléolithique

L’Épipaléolithique, le Mésolithique

Le climat – L’Épipaléolithique - Le Mésolithique - Les prémices de la sédentarisation - La mort à l’Épipaléolithique et au Mésolithique

Le Néolithique

Le climat - L’homme et son territoire - L’habitat - Les débuts de l’agriculture et de l’élevage - Le mégalithisme - La fin des grands menhirs - Les champs de menhirs - L’art des mégalithes - Une civilisation du bois - Les échanges - La chasse et la pêche - La mort et la spiritualité

Le Chalcolithique, de 2500 ans à 2200 ans avant J.-C.

Le climat

L’âge du Bronze, 2200 ans à 750 ans avant J.-C.

Le climat - Les échanges et le commerce - La fin du bronze - Le traitement de la mort - La spiritualité dans la mort

L’âge du Fer, de 750 ans à 52 ans avant J.-C.

Le climat - Qui sont les Celtes ? D’où viennent-ils ? Où vont-ils ? - Depuis quand connaît-on les Celtes ? - Qu’en est-il de la réalité celte? - Comment se développent les migrations celtes ? - Qu’en est-il de l’Armorique ? - Alors doit-on admettre ne pas avoir vu la moustache d’un Celte en petite Bretagne ? - Quelle est donc l’origine de notre celtomania ? - Un autre élément doit être considéré - Mais pourquoi ce phénomène est-il aussi persistant en Bretagne ? - Les Gaulois d’Armorique – L’habitat - Les souterrains de l’âge du Fer - L’outillage et l’armement - La monnaie - Religion et spiritualité à l’âge du Fer - La mort - Les stèles armoricaines - De la vénération à la profanation - La Romanisation

- Conclusion

- Lexique

- Bibliographie



Télégramme-Région-Préhistoire-04112014

Le Télégramme - Région - 04/11/2014


Feuilleter


Avis des clients:

Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.
Veuillez vous identifier pour poster un commentaire.


Vous pourriez être également intéressé(e) par l'un de ces produits

44,50
89,00 €
19,00
20,00 €
37,05
39,00 €

Vous rencontrez une difficulté pour finaliser votre commande ?
 N'hésitez pas à nous contacter au 02 98 62 17 20  (aux heures de bureau),                                                                ou bien téléchargez ce bon de commande (à nous retourner accompagné de votre règlement).                            Vous n'arrivez pas à créer votre compte client ?
*  Pensez à vérifier que vous n'êtes pas déjà inscrit sur notre site en cliquant sur                    

Auteurs

Info: Votre navigateur n'accepte pas les cookies. Pour mettre les produits dans votre panier d'achat et les acheter, vous devez activer les cookies.
paypal